Non classé

Lexy sur les routes #3

Salut mes lecteurs chéris !

J’ai à la fois envie de tout vous raconter dans les moindres détails mais ce serait plus du ressenti perso et de l’auto-analyse qu’un récit de ce que j’ai vécu. Je ne sais que faire, ni quoi écrire. Alors que j’en ai envie. C’est un peu chiant. En gros je suis chamboulée, en plein changement, mon voyage prends de plus en plus un tournant spirituel, et bon sang que j’aime ça ! C’est la suite logique de mon passage au Rainbow bien sûr, il a fallut que je rencontre Amma. Et j’en ai vécu une sacrée expérience, sur plusieurs niveaux ! Je suis shooté à l’amour 😀 ! Bref, ouais, va falloir que je développe un poil pour pas vous perdre en route. Désolé du coup je sens que cet article va être brouillon, c’est du premier jet, j’expulse ce qui vient.

On s’est quitté alors que j’étais installé bien confortablement chez les copains Bretons à Rennes, parlant de se faire un Road-trip, une fois après avoir bien chillé x).

C’était juste oufissime ! L’énergie des lieux, se sentir magnifiquement bien là-bas, comme à la maison, et puis ces paysages juste sublimes, cette nature sauvage, ces couchers de soleil, ces criques chacune particulières et donc savoureuses, ces couleurs, cette nature… Cette aventure partagée avec des stoppeuses cueillies sur la route et qui ont campé avec nous 🙂

Puis le trajet de St Malo à Paris, un de mes plus beaux souvenirs de stop pour le moment, puis Paris, retrouver le brother, rencontrer Amma, retrouver les frangins là-bas, vivre le spirit rainbow en plein cœur de Paris, me rendre compte des effets plus que bénéfique sur ma patience, mon acceptation des choses. Puis apprendre à gérer les émotions, rester centrée, aligner les chakras, tout ça. Pratique spirituelle en marche, pour mon propre bien car je sens que ça me fait du bien, que c’est juste et que c’est ce qui manquait à ma vie, à une partie de moi. La recherche du Soi.

Faire la con à Paris, être bien là-bas, me sentir sereine et apaisée, me promener en ville pendant des heures, arpentant et découvrant les rues avec mon super poncho et mon sourire, un peu perchée certes, mais totalement consciente. Chose qui aurait été totalement improbable il y a encore quelques mois, d’imaginer que je sois apaisée au milieu de Paris, capitale Babylonienne par excellence.

Puis un matin, je réalise que je veux suivre Amma, que mon voyage est « en pause » depuis une quinzaine de jours, alors c’est naturellement que je tends le pouce direction Toulon, retrouver Amma, car j’en voulais encore !

La vie faisant bien les choses, j’ai trouvé facilement deux p’tites voitures qui m’ont sortie de Paris, puis qui me dépose à une aire de repos ou je tombe sur une 13 en warning, qui accepte volontiers ma compagnie ! Et Hop, Paris-Aix, retour dans le sud, la route se passe très bien, je me permet le luxe de m’endormir quelques heures, et me voici plus tôt que ce que je ne pensais à la gare d’Aix.

Je rencontre un p’tit gars à peine majeur qui se rend à Toulon pour voir Amma aussi, on voyage alors naturellement ensemble, un tour de bus et un train plus tard, on arrive au Zénith de Toulon, et enfin, (après la fouille de mon énorme sac de voyage, c’était limite si elle voulait pas me faire sortir la tente –‘ puis attendre pour le déposer à la bagagerie), enfin, j’ai pu la retrouver. Et le nettoyage émotionnel à démarré, avec le voyage spirituel, au moment où je me suis retrouvé face à elle, prise dans un vortex d’énergie pur d’amour et de compassion, qui t’entoure et te caresse, comme pour te souhaiter un bon retour à la maison. Nouveau lieu certes, pas les mêmes personnes, mais la même chose, le même fonctionnement, les mêmes sourires, le même staff, et surtout Amma, avec qui il existe maintenant un lien très fort, inexplicable mais tellement bénéfique !

Je vous conseil de la rencontrer si vous en avez un jour l’occasion, au moins pour voir, découvrir, ressentir, et vous verrez…

On est tous d’accord, 3 jours, ce n’est pas assez ! J’ai donc naturellement suivi Amma à Milan, et rebelote pour 3 jours de folie !

Cette expérience est une des plus marquante que j’ai vécu pour l’instant, et m’a tellement apporté d’enseignement, de leçon de vie, des choses sur moi aussi, de par les rencontres et des discussions qui en découlaient, des messages qui devaient être transmis, des choses assimilés, pour avoir confiance en mon chemin, pour le continuer en l’abordant avec une entière confiance en la vie !

Retour assez brutal comme vous pouvez vous l’imaginer, le simple fait de la quitter Elle et tout les autres était déchirant et beau à la fois, on sait qu’on se recroisera « toute à l’heure », toutes ces émotions vont être digérés et nos vies reprendront leur chemin mais sur le coup, c’est dur. Alors on pleur encore, de toute façon, on ne compte plus le nombre de fois où les larmes ont striées nos joues, ça fait parti du truc, c’est bon de les sentir couler, c’est le cœur qui s’ouvre.

On prend le temps de redescendre chez une frangine, qui insiste pour que je me pose chez elle, en compagnie d’Amma, car elle est présente de partout et en l’occurrence sur les murs, face à moi, me regardant, me souriant, m’invitant à méditer, m’apaisant, selon la photo que je croisais du regard.

Passez voir le padre, puis la madre, puis les copains sur Montpell’, passer deux jours à me ressourcer dans la nature, rejoindre Lyon en stop et passer une soirée juste extra avec toujours les mêmes copains ❤ et s’éclater devant Talco 😀

Puis c’est un weekend parisien qui se transforme en une dizaine de jours de luxure, pétard, chocolat, café; spiritualité, chamanisme et premiers soins énergétiques.

Parce que toutes les bonnes choses ont une fin, le temps de partir est arrivé, je tends le pouce et me retrouve à Lyon, où j’y savoure la liberté absolue d’être libre de pouvoir faire absolument tout ce qui me passe par la tête.. Et pourtant je me retrouve devant un ordi à vous raconter qu’en gros, je tourne en rond.. Je ne dis pas que ça m’ennuie, bien au contraire, j’avais hâte de vous livrer cet article. Mais voila, encore une bonne preuve de l’insatisfaction humaine : je pars pour être libre, maintenant que je le suis, je ne sais que faire ni ou aller.

Mais je ne râle pas non plus; je sais que chaque chose viendra à moi en son temps.

Donc je n’ai qu’à respirer et savourer.

Silhouette of a man figure meditating in the outdoors

Je vous invite à faire de même; toi et toi qui lisez ces mots, prenez une profonde inspiration… relâchez.. vous le sentez le bien fou ? Grâce à ça, à ce tout petit rien, vous vivez les amis !

Je vous dit à très vite.

Take Care.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Lexy sur les routes #3 »

  1. T’as donc tracé la route en Bretagne jusqu’à Saint-Malo, bon il te reste encore plein de coins bretons à voir, mais t’en as déjà vu des sympas ! Oui les lumières sont magnifiques ici, les forêts superbes, les couchers de soleil magiques…
    Bonne continuation pour ce voyage personnel et spirituel.
    Bises

    Aimé par 1 personne

    1. La Bretagne.. j’en garde un souvenir tellement particulier, c’est magique ! Et je compte bien y retourner, découvrir tout plein de nouvelles criques, Brocéliande bien sur et tellement d’autres choses ! Si je comprends bien t’es du coin ? 🙂 Merci à toi!

      Aimé par 1 personne

      1. Brocéliande : c’est la base ! J’y vais souvent, car mes parents habitent dans ce coin. Ouiiii c’est magique la BZH en effet.
        (Je te ferais un mail demain pour les détails de ma localisation. Si t’es ok. J’en dis pas trop ici non pu… J’préfère pas).

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s