Le Four'tou

Rêv’oltée !

Ce soir c’est la Lexy engagée et enragée qui se livre à vous.

Et attention, je sors les chiens.

1456509735-revooooolte

Parce que je ne peux plus m’empêcher de ressentir ce malaise dès que je dois y mettre un pied. Parce que mes potes en ont marre de mon discours. Parce que j’aimerais m’exprimer clairement et une bonne fois pour toutes, cracher mon venin acide sur ce système qui me répugne peu à peu.

Parce qu’on me répond que je suis encore trop jeune, rêveuse, idéaliste, utopiste, que je comprendrais plus tard, ou même que je ne comprend rien au monde actuel, que je ne peux rien y faire, que je ne suis pas mère Thérésa, que de toute façon c’est foutu… Mais merde, laissais moi donner mon point de vue sur le monde actuel, qui me file la gerbe.

Parce que je ne peux plus rentrer dans un supermarché sans être dégouté par ce que je vois. Des rayons et des rayons d’étalage de produits, bien beaux, bien rangés, classés, empaquetés, emballés, prêt à être acheté, consommés/jetés, reproduits. Trop de boites, trop de choix, trop, beaucoup trop. Alors qu’aujourd’hui, des gens meurent de faim.

Parce que je ne peux plus passer devant les vitrines de magasin sans me demander combien d’enfants ont travaillé dans des conditions atroces pour ces paires de basket que d’autres sont heureux de pouvoir s’offrir.

Parce qu’il m’est tout simplement inenvisageable pour moi aujourd’hui de manger dans une quelconque multinationale ou franchise, je choisirais toujours le plus local et sain possible.Car leur ils gavent les terres, qu’ils ont achetés à de petits paysans, de produits toxiques jusqu’à les tuer, pour les laisser en friche et continuer chez le voisin. Car la viande n’aura jamais été plus malheureuse et donc malade. Et que tout est énergie donc avaler de la chair animale malheureuse et ayant souffert, afin de nourrir mon corps avec, non merci.

Parce que mon réel pouvoir est mon argent, et que j’ai le pouvoir de décider à qui le donner. Oui, mon pouvoir d’achat est grand. Bien plus que ma carte électorale. Ce n’est pas un produit que j’achète en lui-même, mais au delà de ça je vois l’étique et la qualité.

Et pour voir plus loin que mes choix d’achats, c’est une fierté que j’éprouve de faire mes choix, d’échapper en quelque sorte au grand méchant capitaliste qui en veut toujours plus et ce à n’importe quel prix. Qu’importe la planète. Une fierté d’échapper à cette société de consommation et de surconsommation.

Alors que justement, l’écart est de plus en plus énorme de l’autre côté de la Méditerranée.

Et je crois que c’est ça qui me dégoûte. La société qui avale sans se rendre compte. Sans se renseigner. Pensant bien agir. Privilégiant les marques. Parce que c’est les meilleurs tu comprends. Mais oui mon petit, c’est la pub de la télé qui te l’as dit, c’est ça ?

Mon pauvre, mais si tu savais…

Finalement non, reste innocent, reste pur et jeune. Ne grandis jamais. Ne prends jamais conscience que la vie n’est pas si belle. Car la vie est une sacrée pute mon petit. Elle est injuste, pitoyable, cruelle, horrible, difficile, pesante, abjecte… Elle force des femmes, des hommes, des enfants malheureux, simplement nés au mauvais endroit ou au mauvais moment à souffrir, parfois tout au long de leur vie. Et ce sans raisons. Un coup d’chance. Ou pas. Conserve donc bien ton âme jeune et insouciante, cours jouer dans la nature, tant qu’il est encore temps, car si tu savais… Même quand la vie t’offre la possibilité d’acheter bio, tu apprends que Monsanto n’est jamais bien loin finalement, toujours à vouloir empoisonner ta vie. Ne t’abrutis pas devant un écran toute la journée s’il te plais. Essaye de lire, certains sont même parfois mieux qu’un film. Mais surtout, surtout, ne fais pas comme les autres si tu n’en vois pas la raison ou l’utilité. Fais les choses comme tu as envie de les faire parce que tes choix et tes envies seront toujours les meilleurs raisons pour toi. Ouais, même tout ces connards dans la cour de récré, ignore-les. Je sais que c’est dur mais tu vas devoir être fort de toute façon, alors autant être fier dès maintenant et assumer ses choix. Car tu vis ta vie pour toi, et seulement toi. Les autres, s’ils veulent rester groupés et conforme, laisse les faire. Mais si tu te sens de déplier tes ailes, je t’en prie, vole. Envole toi loin de toute cette merde. Pars vers un monde meilleur.

Un monde ou chacun serait l’égal de l’autre, où l’homme et la nature vivrait en parfait harmonie, où l’argent ne serait pas. Un monde où tous mangent à leur faim, vivent dans des conditions agréables et saines. Un monde de paix, bien-sûr, idéalement VG aussi bien-sûr (on ne se refait pas). Un monde sans loi car l’homme ne serait pas un loup pour l’homme mais où chacun pousserait l’autre vers le haut, un monde uni, solidaire, qui prônerait la réussite spirituel et le bien-être plutôt que le pouvoir de la réussite sociale. Où la richesse serait celle du cœur et non du compte en banque. Où l’amour serait vrai fort et pur (oui, c’est mon monde, j’y met ce que je veux). La dignité de tous serait assurée par une éducation à la vie, à la santé, à la citoyenneté mondial, à l’écologie… Où la médecine serait naturelle. Où il n’existerait pas de prison. Où l’ordre serait assuré par une assemblée de citoyens composées de toi, moi, nous, vous, eux, car chaque voix et chaque avis compte. Et que c’est ce qui fait une démocratie. Où l’on se serait plus des numéros. Mais enfin et réellement des être humains à part entière. Mon dieu que ce serait beau !

Voila ce que je ressens, quand je fous un pied dehors et que je me confronte à la ville qui fourmille. Cette sensation d’incompréhension qui m’oppresse, ce tiraillement qui ne me lâche pas face aux gens qui ne sont pas sensible à ça. Pire, ceux qui contribuent à ce massacre en étant les premiers acteurs de cette surconsommation du toujours plus, sans comprendre qu’ils se font baiser la gueule tout en niquant leur planète.

Pardon. Oui, pardon, si tu te sens concerné et visé par mes mots, je ne t’accuse pas toi, c’est la société elle-même qui est à bannir, son système en premier.

Car je ne supportais déjà pas de n’être qu’un numéro, je ne supporte plus du tout de n’être qu’un pion à la merci de tout ces dirigeants, ces maitres du monde, qui font joujou avec la Terre, leur échiquier géant.

Mais heureusement, l’espoir est là. Grâce aux alternatives qui existent, grâce aux gens qui en parlent et les font connaître. Grâce à ceux avant moi qui en ont eu marre également et qui ont fait en sorte de changer un peu les choses, à leur échelle. Ils ont fait leur part, la part du colibri. Grâce aux films qui essaye de sensibiliser un maximum de personnes, grâce aux documentaires et aux reportages qui essayent de faire mouche. Grâce aux associations humanitaire qui font bouger les choses elles aussi, sur le plus de domaines possible, pour un monde meilleur et plus juste grâce à l’éducation, aux soins, à la protection des droits humains, à toutes ces belles causes que l’on peut aujourd’hui soutenir facilement. Enfin, grâce à vous, à nous, à tout ceux, acteurs responsable et citoyens du monde, qui agissent pour que demain soit meilleur pour tout le monde.

Je garde espoir, mais parfois c’est plus dur, un peu comme ce soir.

Merci de m’avoir lu jusque là, t’es trop génial !

Pour la peine, voila tout plein d’amour pour toi :

tumblr_msofryslgk1sojuc5o7_500

Take Care.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Rêv’oltée ! »

  1. C’est une belle cause qui te tient à coeur et on ressent bien toute ton indignation et ton raz-le-bol. Après comme tu le dis, c’est l’argent qui régente tout et malheureusement, ton monde idéal n’est pas prêt de voir le jour.. C’est la loi du talion, la loi du plus fort. Bon ensuite, je serai assez de ceux ( et je suis désolée d’avance ) qui pense que c’est aussi une question d’âge et qu’on est tous plus ou moins passé par une phase de révolte contre la société. Pour certains ça passe mais j’ai un peu beaucoup le sentiment que pour toi, ce n’est pas qu’une phase et que c’est un peu « le combat de ta vie » si tu me permets l’expression. Je te verrai tellement bien dans l’humanitaire, ou dans des organismes de protection de la planète ! J’espère que tu trouveras quelque chose pour canaliser toute cette rancoeur en tout cas.
    Anne.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci. , ce n’est pas une phase, car chaque étape est plus importante que la précédente dans ma démarche de boycott et plus j’ouvre les yeux sur le monde plus ce dernier m’effraie. Effectivement l’humanitaire m’attire énormément et j’y pense justement de plus en plus. Le fait de bosser pour une asso humanitaire, même si ce n’est que de la récolte de fond, je trouve ça déjà précieux dans le fait de me sentir utile et d’agir pour une des plus belles causes, à savoir l’éducation. Pis mon projet de voyage va sûrement être très utile je pense, je ne sais pas encore comment, mais je sais que je lui donnerais du sens à chaque occasion qui me sera donné d’agir pour les autres ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Autre bonne raison de boycotter les industries agro-alimentaires autant que possible : se rendre compte à quel point, de plus en plus, ils se fichent de mettre de la m**** dans leurs produits pour augmenter leurs marges, même s’ils empoisonnent les consommateurs.

    Aimé par 1 personne

    1. Évidemment, c’est ce que je sous entends entre les lignes, mais je n’ai pas voulu trop en dire non plus, ça faisait déjà beaucoup. Mais je pense que je continuerais dans cette voix, j’ai d’autres choses en tête à vous dire, dont celle ci : l’empoisonnement.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s