Geekeries

Mamoru Hosoda, ce génie.

Konnichiwa !

Je viens aujourd’hui vous présenter, pour qui ne le connaitrait pas déjà, un homme qu’on annonce comme la relève du grand Hayao Miyazaki. Vous savez, ce génie aux histoires magnifiques, pleine de fantaisie et de magie, qui nous font rêver et que j’estime bien plus maintenant que son concurrent américain, le géant Disney.

mamoru_hosoda

Cet homme c’est le réalisateur, scénariste et auteur Japonais, Mamoru Hosoda. Et dire que j’aime ce qu’il fait est un euphémisme. Ses histoires sont justes, touchantes, criantes de vérité et magnifique, et cela tant sur le fond que la forme ! Bon à savoir: avant de sortir ses propres films, ce monsieur à réalisé le 6e film de One piece et trois films Digimons.

Et quoi de mieux pour connaitre un peu mieux ce monsieur que de vous présenter ses quatre chefs-d’œuvre.

La Traversée du temps

L’histoire d’une lycéenne un peu garçon manqué et ses deux amis. Un jour, elle se retrouve avec un don mystérieux, celui de traverser le temps. Alors qu’elle profite de tout ce temps, on se rends vite compte que chaque voyage ne reste pas sans conséquence…

Cet anime, découvert au hasard m’a plutôt plu, sans m’enflammer pour autant. On entre facilement dans l’histoire mais je me souviens d’une vague confusion au détour d’un peu trop de paradoxe temporel, qui rendent le film un peu incompréhensif pendant un moment. Mais peut-être qu’avec un nouveau visionnage.. En tout cas, c’était plaisant et beau, et une histoire qui sort un peu du lot.

Surtout, surtout, évitez la VF, j’vous assure. Nan, mais vraiment. Jugez par vous même :

Summer Wars

Encore une fois, nous somme face à des ados, pour une nouvelle histoire originale mais traditionnelle. Celle de Kenji, un jeune « geek », qui se voit invité par la fille qui lui plait à passer ses vacances d’été chez sa famille, et lui propose un job : celui de se faire passer pour son petit-ami. On se retrouve donc à ses côtés chez cette famille, découvrant avec plaisir chacun de ses membres, au cœur de cette grande maison. Mais la tranquillité ne dure pas, lorsqu’un virus les menace, eux et le reste du monde.

J’ai adoré rencontré cette famille, j’ai mangé, ri, dormi à leur côté. Mais surtout le côté geek que l’on retrouve avec plaisir ! C’est beau, c’est inventif, c’est génial. J’adore. Et sans le savoir, je m’amourache peu à peu de ce réalisateur tout autant surprenant que doué !

Les Enfants Loups, Ame et Yuki

Celui là, autant dire que je l’attendais. Et je n’ai pas été déçue du tout. C’est l’histoire d’une famille (thème chère à nos amis asiatiques) un peu à part. Une histoire d’amour entre une jeune fille et un homme loup, et la vie qui en découle. Une mère qui, en plus de devoir accepté la disparition de son grand amour, doit élever seule ses deux enfants loups.

J’en avais parlé pendant le 30 day movie challenge, et vraiment, ce film est une pépite de merveille ! Oui, à ce point ! Mais c’est tellement beau, poétique, magnifique et juste que l’on ne peut ne pas être conquis. La lumière, les paysages, l’histoire, les thèmes abordés, la musique, tout est bon ! Et puis, je dois vous prévenir… Les enfants sont justes trop mignons, évidemment. Mais genre vraiment trop. Vous verrez.

Le Garçon et la Bête

Mamoru Hosoda nous présente ici sa dernière histoire, celle d’un garçon: Ren et d’une Bête, vivant dans deux mondes séparés, mais aussi seul l’un que l’autre. La vie va les réunir et Ren va devenir le disciple de la Bête. Les deux ont un apprentissage à faire, et vont chacun apprendre de l’autre, en apprenant à se connaitre et à s’apprivoiser mutuellement.

L’idée du monde des Bêtes, vivant comme les humains, dans un monde séparé par un simple dédale/labyrinthe de ruelle m’a totalement séduite. On peut y apporter plusieurs niveaux de lectures, ce qui est très intéressant. Pour ce qui est du lien entre la Bête et le jeune garçon, j’ai été là encore, conquise. Ayant un peu craint le cliché ou le réchauffé, c’est une relation toute particulière, à laquelle on assiste, émerveillés, qui se crée entre ces deux être seuls. Bien sûr, la relation paternelle est abordé, et ira même encore plus loin par la suite (mais j’en dis pas plus, j’veux rien dévoiler). Et comme toujours, c’est particulièrement beau, le visuel tant que l’histoire. Mais surtout le visuel !

Petit bémol (le seul), le petit animal trognon qui tient compagnie à Ren ne sert à rien à part provoquer la mignonitude chez le spectateur.. Quoique, si, il est utile une seule fois. Mais pas tant que ça finalement. M’enfin, allez le voir quand même, il vaut tellement le coup ! (Même après avoir rejoins des amis devant une pinte, j’étais encore dans le film !)

Ps: J’ai lu qu’il y avait toujours un animal trognon en guise de mascotte qui sert plus ou moins à rien, TOUJOURS… Alors, au temps pour moi.

 

 Je n’ai pas voulu me répéter à chaque fois, mais par pitié et pour votre propre bien optez pour les versions originales sous-titrées (j’ai pris la peine de l’écrire en toute lettre, allez quoi !). Vraiment genre, c’est tellement mieux pour s’imprégner dans l’histoire, et non, lire n’est pas dérangeant, au bout d’un moment on le fait sans y penser tout en prenant du plaisir à savourer le film, croyez moi ! 😉 Voila, c’était ma minute relou.

En gros Mamoru Hosoda, c’est un gars super doué qui dessine et raconte des histoires magnifiques et bouleversantes avec, pour thème de prédilection la famille et la différence, sur fond de fantaisie. Et c’est génial. On rit, on pleure, on frissonne, on aime, on en prends plein les yeux et le cœur; de couleurs et d’émotions, et j’ai pas fini d’en redemander !

Alors, tentés ? Le monde merveilleux de l’anime Japonaise vous tends les bras, pour de nombreuses heures magiques.

J’espère vous avoir convaincu ou même donné envie de découvrir ces chefs-d’œuvre, et si ce n’est pas le cas, alors là attention, j’serais obligé de sortir l’arme secrète…

Y en a parmi vous qui ont vu ces œuvres ? Une remarque, un avis, un truc à dire ? Lâchez vous ! 

Take care !

A bientôt.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Mamoru Hosoda, ce génie. »

    1. Ils sont vraiment tout les 3 excellents, c’est vrai que la Traversée du temps est un peu en dessous mais ce sera injuste de ne pas lui laisser sa chance non plus :p
      En tout cas, tu vas te régaler, j’aimerais tellement les découvrir à nouveau !! 🙂

      Aimé par 1 personne

  1. J’avais vu Ame et Yuki, assez récemment (c’est passé sur Arte je crois). Mais j’avais été un peu déçue. J’avais trouvé la narration un peu bizarre (trop lente à certains moments, trop rapide sur des trucs où j’aurais aimé plus de détails). Et puis c’est déprimant comme histoire 😦

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s