La vie de Lexy

LaviedeLexy #1

Salut à toi, derrière ton écran,

J’ai envie d’écrire quelques mots pour t’expliquer en gros, pourquoi je prends mon temps pour remplir ce blog :

La FAC.

Cette fac que j’aime autant que je déteste, tout comme Bassani et Ferrara (Sorry, je ne pouvais m’en empêcher, #lessonjoke.) La retrouver est quand même une très bonne chose, j’aime passer du temps sur les pelouses à discuter avec les uns et les autres, découvrir des personnes cool et intéressantes, retrouver des vieux potes au hasard, avoir une routine d’étudiante après avoir été commerçante plus d’un an.

(Coucou le Milkshake Coffee, d’ailleurs je croise plein de clientes qui me dise que j’étais trop cool au service et qu’ils regrette mon départ, aha ! Merci 😉 ) 

S’cusez cette divagation. La fac donc, le retour fut plus que catastrophique, le rythme est vachement hard, je croule sous une montagne de truc à faire/voir/lire/écrire/traduire/regarder/présenter/chercher… Que je n’ai plus le temps de rien d’autre. Ma deuxième maison, c’est la B.U (comprenez bibliothèque Universitaire) et sur ce dernier point, c’est Léo qui tire la gueule car il se sent délaissé par sa maman, le pauvre. (Mais le truc cool, c’est le concert de ronrons, câlins et frottement au moment du dodo 🙂 )

Et puis, bien évidemment, j’ai quand même une vie perso à côté de ça où je prends le temps de reprendre la boxe, de tester le yoga, de méditer un max en extérieur, de passer du temps avec une pote (une seule, même pas le temps pour toutes :p ) en plus des corvées, des courses (c’est le marché pour moi) s’occuper du chat (sans oublier ses accessoires, litières-qui-pu-toujours-plus-tôt-que-prévu et gamelles-toujours-vides-plus-tôt-que-prévu aussi. ) Puis bon, ça coûte, tout ça. Sans revenu financier, c’est chaud, mais j’suis fière de moi et de la façon dont je gère (plutôt bien) cette épreuve !

Ouep, discrètement, je fais passer un message, voyez-vous.. Si quelqu’un à un job en or à me proposer, ou envie d’une traduction ou même de cours d’italien (Sait-on jamais, l’espoir fait vivre) vous savez où sonner ! 

Donc, voila. Le rythme que m’impose la Fac m’étouffe encore un peu, mais petit à petit, j’arrive à trouver comment bosser sérieusement chez moi, afin de passer du temps dans ma maison, quand même !

J’aimerais me remettre au cinéma (genre, alléger un peu ce fichu dossier « A voir ») et aux séries. Bordel, en plus y a du lourd qui va revenir, entre l’épisode de Sherlock, la deuxième saison de Fargo, celle de Gotham et les séries que je veux découvrir ou me faire l’intégral comme Supernatural, X-Files, Doctor Who, et tant d’autres. Tout cela sans oublier de finir celles en cours: Scrubs (même si ce n’est qu’une question de jours !), Arrow (un très bon début pour l’instant) Mr Robot (un visionnage marathon en repartant du 1er épisode s’impose) et, soyons folle, si j’ai le temps, faire la même chose pour Rome !

J’aimerais aussi trouver le temps de replonger mon nez entre les pages de certains bouquins, déjà lus ou non. L’idée de retrouver Poudlard me démange depuis un bon moment, je pense céder pour les vacances de Noël) et me mettre à du Victor Hugo, classique de notre langue française qui pourrait être utile pour mes études. Puis ce très fameux Stephen King ne me laisse jamais indifférente. Mais ça fait si longtemps que j’ai arrêté de lire « pour moi » que je ne sais si je parviendrais à retrouver ce plaisir de petite fille ! Je vais être optimiste, ma bibliothèque regorge encore de livre non lus, je vais faire en sorte de tous les avoir lu avant d’en racheter !

Sans oublier mon apprentissage de la gratte, mon temps passé à marcher partout-tout-le-temps, et les nombreuses heures accordées à internet…

Vous comprendrez donc, je vais avoir une année qui s’annonce chargée et le peu de temps que j’aurais, je sais que je le passerais à… Rien. Simplement allongée, les yeux fermés, écoutant les bruits de la ville, de la vie, tout en caressant ma bestiole d’amour lové contre moi afin de me retrouver dans toute cette agitation. D’apaiser mon corps et mon esprit, de laisser partir ces mauvaises énergies, de prendre cette douche virtuelle et mentale avec délice, car sans elle, mon cerveau serait à deux doigts d’exploser !

Yep, un peu comme J.D : 

A la prochaine, gens d’internet 🙂

Portez vous bien.

Lexy.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s